Confession d’un citadin (Hommage à Jean Yanne)

Je m’appelle Antonin Duvala. Je suis un citadin moyen.

Je suis chef de projet, je suis pacsé, je n’ai pas d’enfant. J’entre en boîte de nuit en une heure et en méditation en cinq minutes. Je possède un Iphone avec une coque illustrée. Je fais mon jogging à huit heures du matin avant d’aller au bureau et une marche après le bureau pour passer des appels. Je n’aime que la cuisine sans protéines carnées. Je mange des salades de graines et des biscuits sans sucre. Je cuis le quinoa façon pilaf en suivant des tutoriels.  Je bois des jus de carottes entre collègues, je bois des frappés à la banane après mon initiation au Krav Maga, et aussi des frappés aux fruits rouges, pour avoir plus de fruits. Je commande des burgers au tofu à un livreur sous-payé, et je les mange devant une émission sur les luttes sociales. Je retrouve ma compagne le soir, nous regardons au lit des séries sur Netflix, beaucoup de séries sur Netflix, et je refuse de satisfaire certains de ses désirs parce qu’ils avilissent l’image de la femme. Le week-end, je sors au théâtre voir des acteurs se jeter de la peinture sur la gueule, et je cours à la Color Run où je reçois de la peinture sur la gueule à chaque kilomètre.

Enfin, je fais tout ce que mes sites Internet favoris me conseillent de faire, et je ne m’emmerde jamais.